Posts for : janvier 18, 2014

Commencement problématique…

Tout commence quelque part, quoi qu’en pensent beaucoup de physiciens. Mais on sent confusément le problème que pose un commencement. On se demande tout haut comment les conducteurs de chasse-neige se rendent à leur travail ou comment les auteurs de dictionnaires vérifient l’orthographe des mots.
Chacun nourrit cependant le désir constant de trouver un point dans les réseaux sinueux, noués et enchevêtrés de l’espace-temps sur lequel on pourrait poser un doigt métaphorique pour indiquer que c’est ici, précisément, que tout a commencé…

(dans Les Annales du Disque-Monde-20 Le Père Porcher de Terry Pratchett)

Le vieux couteau…

Toute cuisine digne de ce nom recèle un vieux couteau au manche amenuisé par l’usage, à la lame recourbée comme une banane, et si étonnamment acéré que plonger la main dans le tiroir en pleine nuit équivaut à vouloir attraper des pommes avec les dents à la surface d’un aquarium de piranhas.

dans Les Annales du Disque-Monde-12 Mécomptes de Fées de Terry Pratchett

À nos amis perdus…

Buvons à nos amis perdus, nos alliés oubliés, à tous ceux que nous n’avons su apprécier durant le temps de leur vie.

(in Le Jihad Butlérien, Brian Herbert & Kevin J. Anderson) (2003)

L’univers, cours de récréation…

L’univers est la cour de récréation de l’improvisation. Il n’obéit à aucun schéma externe.

Norma Cenva (in La Bataille de Corrin, Brian Herbert & Kevin J. Anderson) (2005)

Vainqueurs et vaincus…

La plupart des récits de conflit sont écrits par les vainqueurs, mais ceux des vaincus – lorsqu’ils survivent – sont souvent bien plus intéressants.

Iblis Ginjo, Le Paysage de l’humanité (in La Guerre des Machines, Brian Herbert & Kevin J. Anderson) (2000)

Le chat et les Vampires…

Sous la table, Gredin procédait à sa toilette, assis sur son derrière. De temps en temps il lâchait un rot.
Les vampires sont capables de revenir de la mort, de la tombe et du caveau, mais jamais d’un chat.

(in Disque-Monde 12, Mécomptes de Fées de Terry Pratchett)