Posts for : janvier 2014

Impossible…

Seuls les gens à l’esprit étroit semblent ignorer que la définition de « impossible » est « manque d’imagination et d’inventivité ».

(in La Guerre des Machines, Brian Herbert & Kevin J. Anderson) (2000)

Les autres qui brossent leur chien et…

Puis il comprit pourquoi de telles idées lui tournaient dans la tête.
C’était parce qu’il tenait à l’existence de conspirateurs. Il valait beaucoup mieux imaginer des hommes dans une salle enfumée, devenus fous et cyniques à force de privilèges et de pouvoir, en train de comploter en sirotant une fine. Il fallait s’accrocher à ce type d’image, car on risquait sinon de devoir se rendre à l’évidence, que les malheurs avaient pour cause des gens ordinaires, des gens qui brossaient le chien et racontaient des histoires à leurs enfants pour les endormir mais étaient ensuite capables de sortir commettre des atrocités sur d’autres gens ordinaires. C’était tellement plus facile de tout leur mettre sur le dos à eux.
C’était affreusement déprimant de penser qu’eux, c’était nous. Si c’était eux, alors rien n’était la faute de personne. Si c’était nous, qu’advenait-il de moi ? Après tout, je suis l’un de nous. Forcément. Je ne me suis jamais vu comme l’un d’eux. Personne ne se voit jamais comme l’un d’eux. On est toujours l’un de nous. Ce sont eux les responsables des malheurs.

dans [Disque-monde-21]Va-t-en-guerre(1997) Terry Pratchett

Règlement militaire…

— Mais… il y a un règlement militaire, n’est-ce pas ?
— Ben, oui… mais quand il pleut comme vache qui pisse, qu’on patauge jusqu’aux roubign… jusqu’à la ceinture dans des chevaux crevés et qu’un gars vous donne un ordre, c’est pas l’moment de consulter l’règlement, mademoiselle. De toute manière, ça dit surtout quand on a l’droit de s’faire descendre, mon capitaine.
— Oh, je suis sûr que ça ne se limite pas à ça, sergent.
— Oh, sans doute, mon capitaine, concéda Côlon avec diplomatie.
— Je suis sûr qu’on doit souvent y dire qu’il ne faut pas tuer les soldats ennemis qui se sont rendus, par exemple.
— Oh, ouiii, y a ça, mon capitaine. Mais ça interdit pas d’leur casser un peu la gueule, ’videmment. Leur laisser un p’tit souvenir.
— Pas de la torture ?

dans [Disque-monde-21]Va-t-en-guerre(1997) Terry Pratchett

La Communauté Internationale et la guerre…

Le monde regarde, songea Vimaire. Si ça tournait mal et qu’une guerre se déclarait à cause de cette affaire ridicule de Leshp, ce sont des types comme eux qui réfléchiraient à la façon de traiter avec le vainqueur, quel que soit ce vainqueur. Ils se ficheraient de savoir, une fois les hostilités terminées, qui les avait déclenchées et comment on les avait conduites, seuls les intéressaient les accords qu’ils pourraient passer avec le camp victorieux. Ils représentaient ce qu’on appelait la « communauté internationale ». Et, comme dans tous les emplois du terme « communauté », on ne savait jamais avec certitude qui ou ce qu’il englobait.

dans [Disque-monde-21]Va-t-en-guerre(1997) Terry Pratchett

Léonard, les petits génies et les conséquences…

Le cerveau étonnant de Léonard grésillait du matin au soir de manière alarmante comme une friteuse trop pleine sur le fourneau de la vie. Il était impossible de savoir à quoi il allait bientôt penser parce que l’univers entier le reprogrammait sans cesse. La vue d’une chute d’eau ou d’un oiseau volant à tire-d’aile le propulsait sur une nouvelle voie de spéculations pratiques qui se terminaient invariablement par un tas de fil de fer, de ressorts et un cri : « Je crois savoir où je me suis gouré. » Read more

Conflits de malabars…

Il ne s’agit pas uniquement de quelques pêcheurs qui se bagarrent, il s’agit d’un siècle de… enfin, c’est comme deux malabars qui essayent de tenir ensemble dans une petite pièce, qui font de leur mieux pour rester polis, puis un jour il y en a un qui doit s’étirer, et bientôt les deux réduisent le mobilier en petit bois.

dans Les Annales du Disque-Monde-21 Va-t-en-guerre(1997) de Terry Pratchett

Les voisins…

Tout comme les avocats, surtout les très riches, pour qui « voisin » désignait un client en procès depuis vingt ans pour récupérer une bande de jardin large comme la main. Les gens pouvaient vivre côte à côte depuis une éternité, se saluer d’un signe de tête amical tous les matins sur le chemin du boulot… puis un jour, pour une peccadille, il fallait retirer une fourche de l’oreille d’un gus.

dans Les Annales du Disque-Monde-21 Va-t-en-guerre(1997) de Terry Pratchett

Meilleurs plans…

Les meilleurs plans suivent leur cours en évoluant. Quand un plan réussit vraiment, il acquiert une vie propre, tout à fait différente de ce que son concepteur voulait vraiment.

Vorian Atréides (in La Bataille de Corrin, Brian Herbert & Kevin J. Anderson) (2005)

Vivre comme des…

« — Quoi ? Se prélasser à longueur de journée pendant que des esclaves font tout le boulot ? Tu peux me croire, chaque fois que tu vois une bande de connards se balader en discutant de la vérité, de la beauté et du meilleur moyen d’attaquer Éthique, tu peux parier tes sandales, c’est parce que des dizaines d’autres pauvres connards font tout le boulot dans le coin pendant que ces types-là vivent comme…
— … des dieux ? » termina Frangin.
Un silence horrible s’ensuivit.
« J’allais dire “des rois”, fit Om d’un ton de reproche. »

dans Les Annales du Disque-Monde-13 Les Petits Dieux de Terry Pratchett

Les héros…

Dans tout conflit il existe d’innombrables facteurs qu’on ne peut prévoir et qui ne dépendent nullement des qualités du commandement militaire. Au plus fort de la bataille, des héros émergent, parfois issus des sources les plus improbables.

Vorian Atréides (in La Guerre des Machines, Brian Herbert & Kevin J. Anderson) (2000)

Intuition…

L’intuition est une fonction qui permet aux humains de voir dans les coins. Elle est particulièrement utile pour ceux qui sont exposés à des conditions naturelles dangereuses.

Dialogues d’Érasme (in La Guerre des Machines, Brian Herbert & Kevin J. Anderson) (2000)

Cerveau maximum…

Le fait est notoire : les neuf dixièmes du cerveau restent inutilisés ; comme la plupart des faits notoires, c’est faux. Même le plus crétin des Créateurs ne s’embêterait pas à charger le crâne humain de plusieurs livres de matière grise dans le seul but de fournir un mets délicat à certaines tribus reculées de vallées inexplorées. Le cerveau est bel et bien utilisé au maximum de ses capacités. Et, entre autres fonctions, il fait paraître le miraculeux banal et change l’extraordinaire en ordinaire.

Car dans le cas contraire, confrontés au merveilleux quotidien de tout ce qui les entoure, les êtres humains se baladeraient la figure fendue de grands sourires idiots semblables à ceux qu’arborent certaines tribus reculées chez qui les autorités font de temps en temps une descente, histoire d’étudier de près le contenu de leurs serres en plastique. Ils lâcheraient des « wouah ! » à tout bout de champ. Et aucun ne travaillerait beaucoup.

dans Les Annales du Disque-Monde-13 Les Petits Dieux de Terry Pratchett

Cocktail à parapluie…

« J’comprends pas qu’ils mettent un parapluie dedans, fit-elle en aspirant la cerise à cocktail du bâtonnet. J’veux dire, est-ce qu’ils ont peur que la boisson se mouille ou quoi ? »

dans Les Annales du Disque-Monde-12 Mécomptes de Fées de Terry Pratchett

Esprit de la résistance…

L’esprit commande au corps qui obéit aussitôt.

L’esprit se donne un ordre à lui-même et rencontre de la résistance.

Saint Augustin (in La Guerre des Machines, Brian Herbert & Kevin J. Anderson) (2000)

Rencontres extraterrestres…

C’est étonnant comme les gouvernements s’y entendent, étant donné leurs résultats dans presque tous les autres domaines, pour étouffer des affaires comme les rencontres avec des extraterrestres. Peut-être que les extraterrestres sont eux-mêmes trop gênés pour en parler.

On ignore pourquoi la plupart des espèces de l’univers qui voyagent dans l’espace tiennent à farfouiller dans les sous-vêtements terriens comme prélude à un contact officiel. Mais des représentants de plusieurs centaines d’espèces se sont mis à rôder, à l’insu les uns des autres, dans des campagnes reculées de la planète et, suite à ça, kidnappent à tirelarigot d’autres prétendus kidnappés. Certains se sont à vrai dire fait kidnapper tandis qu’ils attendaient de procéder au kidnapping de deux autres extraterrestres sur le point de kidnapper les extraterrestres qui, suite à des ordres compris de travers, voulaient mettre du bétail en cercle et mutiler des cultures.

La planète Terre est désormais interdite à toutes les espèces extraterrestres jusqu’à ce qu’elles puissent comparer leurs notes et savoir combien elles ont réellement enlevé d’humains. Elles se demandent, hélas, s’il n’y en a pas qu’un seul. Gros, poilu et affublé de très grands pieds.

La vérité est peut-être ailleurs, mais les mensonges sont dans la tête.

dans Les Annales du Disque-Monde-20 Le Père Porcher de Terry Pratchett