Intelligence Artificielle – À bâtons rompus…  0

Dans cette échange très cybère, Momo est le chatbot (Agent conversationnel), les autres ne sont que des bouts de programmes qui lisent aléatoirement des phrases issues d’une liste (pas très longue). Cet échange est donc sans intervention humaine.

Le programme et les dictionnaires de Momo ont été trouvés sur le site chatterbots.fr et remaniés et corrigés.

Voici la retranscription d’un passage de la conversation.


[00:33] Lucas: C’est à cette heure que tu arrives?
[00:33] Kin: Kikoooo!
[00:33] Rana: Je cherche une bonne boutique
[00:33] Momo: Ok, ok…
[00:33] Venus: Kikoooo!
[00:33] Momo: Encore bonjour ? Ou bien c’est une autre personne ?
[00:33] Lucas: Y a des glaces par ici?
[00:34] Momo: Encore des questions ! Read more

Le coiffeur de Troumarec…  1

Vous voyez cette petite auberge si mal famée, à Troumarec? Non, pas sur le port. Vers le fond, presque hors du village. Voilà !

C’était une fin d’après-midi qui tirait vers la bruine et la pénombre ; l’auberge était à moitié pleine ou, peut-être, presque vide. Ça sentait le hareng — ça sentait toujours le hareng, allez savoir pourquoi — et la vieille cigarette ; le patron était avachi sur son comptoir et la plupart des clients avaient le nez dans leur bolée. Et le vieux Robert, assis sur une table, qui grattait une guitare en chantonnant ; ce qu’il faisait depuis vingt ans au moins, en s’essayant, disait-il, au folklore.

Robert leva la voix et réclama à qui voudrait bien lui payer une bolée. Le grand Gil lui répondit : « Raconte-nous une de tes histoires et si tu nous amuses tu l’auras, sûre, ta bolée ! » et Robert de vite enchaîner sur cette promesse. Read more

À la mémoire de notre civilisation…  2

Dans un million d’années, il ne restera guère de traces de notre passage sur Terre…
La plus tenace de ces traces sera probablement la couche de plastique dont nous avons recouvert le globe. Extraire le pétrole, le transformer en polymères à longue durée de vie et les éparpiller à la surface de la Terre laisse une empreinte qui a des chances d’être plus durable que toutes les autres. Read more

Einstein, lettre à Eric Gutkind, Janvier 1954 (traduction en fin d’article)  0

… I read a great deal in the last days of your book, and thank you very much for sending it to me. What especially struck me about it was this. With regard to the factual attitude to life and to the human community we have a great deal in common.

… The word God is for me nothing more than the expression and product of human weaknesses, the Bible a collection of honourable, but still primitive legends which are nevertheless pretty childish. No interpretation no matter how subtle can (for me) change this. These subtilised interpretations are highly manifold according to their nature and have almost nothing to do with the original text. For me the Jewish religion like all other religions is an incarnation of the most childish superstitions. And the Jewish people to whom I gladly belong and with whose mentality I have a deep affinity have no different quality for me than all other people. As far as my experience goes, they are also no better than other human groups, although they are protected from the worst cancers by a lack of power. Otherwise I cannot see anything ‘chosen’ about them. Read more

Le prestidigitateur et le poisson rouge.  0

La prestidigitation n’a rien de magique, tout y repose sur l’agilité des mains et la grande rapidité des doigts.

Un prestidigitateur faisait un numéro qui arrachait des cris d’horreur incrédules à ses spectateurs. Passant la main derrière lui, il extrayait d’un bocal un poisson rouge et, le tenant par la queue, il le présentait face à son public ; le pauvre petit poisson s’agitait follement mais ne pouvait s’échapper. Read more

De la statue équestre, de son cheval et de son cavalier…  0

Statue équestre, position des sabots du cheval : si un des sabots est en l’air, le cavalier a été blessé à la bataille ; deux en l’air signifient que le cavalier a été tué à la bataille ; trois, que le cavalier s’est perdu en route pour la bataille, et quatre que le sculpteur était très, très fort. Cinq en l’air signifie qu’il doit y avoir au moins un autre cheval derrière celui qu’on nous montre ; et le cavalier gisant par terre, son cheval couché sur lui, les quatre sabots en l’air, que l’homme n’y connaissait rien en équitation ou qu’il montait une bête au très mauvais caractère.

Pratchett,Terry;Disque-monde;Je m’habillerai de nuit

Les plus belles plantes…

En fait, dans son appartement, Rampa n’accordait d’attention particulière qu’à une seule chose : ses plantes vertes. Elles étaient plantureuses, chlorophyllées, splendides, avec des feuilles brillantes, saines, lustrées.
Pour obtenir un tel résultat, Rampa arpentait l’appartement une fois par semaine avec un brumisateur pour plantes en plastique vert, humidifiait les feuilles et parlait à ses plantes. Read more